Quelle est cette fameuse « croyance » dont nous parle Wikipédia ?

« La philosophia perennis désigne la croyance qu’une certaine philosophie ancienne, originaire d’Égypte ou de Grèce, forme une tradition une et permanente, au-delà d’apparentes oppositions ou évolutions. »

Parler de la philosophia perennis est toujours difficile étant donné que ce concept est un concept parmi d’autres pour désigner une même idée. Au cours de l’histoire, on retrouve une multitude de termes pour désigner cette idée. D’ailleurs, d’une certaine façon, une partie importante des concepts philosophiques désignent de manière imprécise cette même idée.

Quoi qu’il en soit, nous sommes ici aujourd’hui pour parler de l’histoire de la formulation philosophia perennis.

La naissance de la philosophia perennis

À la Renaissance, les textes grecs, d’Aristote notamment, sont traduits en latin. Certains intellectuels de l’époque vont alors remarquer que les principes philosophiques fondamentaux du catholicisme et de la religion chrétienne sont aussi contenus dans les livres grecs. À partir de là, des auteurs comme Marsile Ficin et Jean Pic de la Mirandole vont tenter d’élaborer une approche syncrétique du monde.

Dans la continuité, Augustinus Steuchus, grand orientaliste et responsable de la bibliothèque du Vatican, publiera en 1540 De perenni philosophia. Dans cet ouvrage, Augustinus défend l’idée que la pensée humaine est une, dit autrement, qu’il existe une certaine vérité intrinsèque à l’être humain que l’on retrouve dans toutes les traditions.

C’est de ce livre que vient l’expression philosophia perennis.

La « démocratisation » de la philosophia perennis

D’abord, Leibniz reprendra l’expression d’Augustinus au 17e siècle. Ensuite, le concept se développera à travers le pérennialisme, avec des auteurs comme René Guénon, Julius Evola, Ananda Coomaraswamy et Frithjof Schuon. Et, finalement, Aldous Huxley le rendra plus populaire en 1945 avec son livre La philosophie éternelle. On peut aussi citer Mircea Eliade, grand historien roumain, qui a proposé une version grand public de cette philosophie à travers ses livres et son enseignement.


Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire de la philosophia perennis, je vous recommande les deux livres suivants :

Contre le monde moderne : Le traditionalisme et l’histoire intellectuelle secrète du XXe siècle

De la Philosophia Perennis au Perennialisme Americain

Pour en savoir plus sur ce qu’est la philosophia perennis, je vous invite à lire les deux pages suivantes :

Si vous souhaitez aller plus loin, j’ai écrit un livre pour présenter plus clairement ce qu’est la philosophia perennis, aussi nommée philosophie éternelle.